Phase 1

« Les Portes de l’Orne Amont (Moulin Neuf) »

UN PROJET
D’AVENIR

Première phase de requalification de plus de 90 ha, située sur la partie ouest des 550 ha, l’objectif est de « faire des Portes de l’Orne un site d’expérimentation pour inventer la ville de demain »

Le schéma d’aménagement, (à votre gauche) propose la création d’un nouveau quartier de vie, pensé notamment en fonction d’une intégration optimale avec le tissu urbain existant aux alentours et de d’état de pollution des sols* (en tant qu’ancien site industriel).

* Différentes techniques seront utilisées, du confinement à la dépollution par les plantes, afin de garantir un bon niveau de sécurité pour la santé des futurs usagers.

LES PARTENAIRES DU PROJET

LES PREMIERS
AMÉNAGEMENTS ONT DÉMARRÉ !

83 ha aménagés en :

  • 96 200 m² réservés au logement,
  • 15 400 m² d’équipements publics,
  • 247 000 m² d’activités.

Pour mettre en œuvre ces grands principes d’aménagement et déterminer de manière précise et détaillée les futurs usages, une procédure ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) a été engagée en 2016.

TRAVAUX PRÉPATOIRES

Travaux de démolition, conservation, désamiantage et mise en sécurité.
De 2015 à l’été 2016, le paysage de la partie amont des Portes de l’Orne, l’ancienne Usine de Rombas, a considérablement évolué.

De nombreuses démolitions de bâtiments fortement détériorés et non compatibles dans leur positionnement avec les grands principes d’aménagement des Portes de l’Orne ont eu lieu, pour en conserver les plus emblématiques :

– Le bâtiment des syndicats : une future maison du projet
– Le bâtiment Energie : un futur pôle d’accompagnement des porteurs de projet
– L’atelier locotracteur : vocation à déterminer (une étude est en cours)
– Le magasin général : vocation à déterminer (une étude est en cours)

De nouvelles perspectives visuelles s’offrent désormais aux passants de la rue de l’Usine, qui découvrent ou redécouvrent, avec  étonnement, curiosité et parfois nostalgie, l’héritage patrimonial d’un site qui fût autrefois la glorieuse Usine de Rombas, espace qui reprend aujourd’hui, peu à peu, ses droits dans le paysage urbain de notre vallée.

L’ensemble de ces travaux de démolition et de désamiantage ont été menés par l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL)

LA MAISON DU PROJET


Première réhabilitation engagée, l’ancien bâtiment des syndicats (construction allemande de 1903) d’une superficie de 935m², situé rue de l’Usine à Rombas, a vocation à devenir la future Maison du projet.

Tout en conservant ses caractéristiques architecturales, ce bâtiment deviendra un lieu vitrine d’expression, ouvert à tous, destiné à incarner la représentation « miniature » de ce qui composera le projet urbain des Portes de l’Orne, jusqu’à son achèvement. Elle aura notamment pour objectif, de devenir une maison d’expérimentation destinée à faire débattre et tester en amont puis amorcer ce qui se développera plus tard, au fil des années, sur le site lui-même. Elle centralisera ainsi, les éléments et étapes d’avancement du projet.

La Maîtrise d’ouvrage, assurée par le Syndicat Mixte et l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL), a confié cette mission au groupement de maîtrise d’œuvre  TOPIC Architectes (67170 Brumath) / SBE Ingénierie (67160 Wantzenau) / EPC (67120 Altdorf) / MILOCHAU (67340 Sparsbach) / VENATHEC (54503 Vandœuvre-lès-Nancy) / IG Consultant (67230 Herbsheim) a été retenu.  

Ce projet est soutenu par la Région et l’Etat dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat Région 2015-2020).

Les travaux démarreront en 2019 et s’achèveront début 2021.

PÔLE D’ACCOMPAGNEMENT
DES PORTEURS DE PROJET


Un tiers-lieu en faveur de l’entrepreneuriat

Deuxième réhabilitation prévue, l’ancien bâtiment énergie, d’une surface de 1500m² sur 2 étages,  situé en plein cœur du site, a vocation à devenir un futur lieu d’accompagnement des porteurs de projet, accélérateur de stat up, FabLab, espace de coworking… labélisé Espace LorNtech (French Tech)

Ce complexe, conseillera et appuiera aussi bien les futurs entrepreneurs dans l’ensemble des phases précèdent la création de leur structure, que les nouvelles entreprises dans leurs premières années de vie…

Ce pôle d’entrepreneuriat et d’innovation, laboratoire d’idées à destination de tous ceux qui portent un projet, qu’il soit déjà abouti ou non, est destiné à devenir un lieu de centralisation des initiatives, de synergie des forces et de création de réseaux, en faveur d’un dynamisme local en reconquête.

La Maîtrise d’ouvrage, assurée par le Syndicat Mixte et l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL), a confié cette mission au groupement de maîtrise d’oeuvre ATELIER KAPAA (PARIS), YAD (PARIS), ARTELIA (METZ)

Ce projet est soutenu par la Région et l’Etat dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat Région 2015-2020)

Les travaux devraient débuter début 2020 et s’achever au 2e semestre 2021

PARC URBAIN PAYSAGER

L’objectif est de réaliser des travaux de paysagement qui constitueront l’amorce d’une agrafe verte fédératrice, support d’équipements et de loisirs au cœur du su-site.

Véritable espace public au cœur du site, elle permettra la mise en scène du patrimoine réhabilité et l’unification des programmations adjacentes par des équipements publics diversifiés. Elle assurera les fonctions suivantes :

  • Permettre le maillage de l’axe Est-Ouest en favorisant des perméabilités transversales,
  • Créer un espace public singulier et identifiable à travers des équipements spécifiques et diversifiés,
  • Unifier les programmations adjacentes par la création de réseaux viaires et piétons,
  • Mettre en valeur l’histoire et la mémoire du site en révélant les traces des activités antérieures.

Elle fédérera le site en étant un lieu de regroupement de ses différents usagers : ceux qui y habitent, ceux qui y travaillent et ceux qui s’y promènent. Elle sera un repère symbolique de la vie du cœur du site. L’ensemble des bâtiments qui feront l’objet d’une réhabilitation borde cette agrafe.

 

Pour en faire un lieu de regroupement, de vie, de culture et d’échange, différents aménagements sont à l’étude :  

  • Des aménagements permettant d’accueillir des activités (esplanade, théâtre de plein air…)
  • Des aménagements sportifs (terrains multisports, piste et parcours sportifs…)
  • Des aménagements de loisirs (aire de jeux pour enfant, pataugeoire…)
  • Des aménagements liés au développement durable (jardins partagés, gestion des eaux pluviales, gestion des pollutions, plantations…)

La Maîtrise d’ouvrage, assurée par le Syndicat Mixte et l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL), a confié cette mission au groupement de maîtrise d’oeuvre ATELIER VILLES ET PAYSAGES (69455 LYON) / ARTELIA Ville et Transport (57070 METZ) / BKBS SARL d’architecture (75019 PARIS)

Ce projet est soutenu par le Département de la Moselle.

Les travaux devraient débuter en 2019 et s’achever en 2020.

UN ESPACE
DÉDIÉ AU LOGEMENT


Le site des portes de l’Orne amont accueillera près de 1200 logements. Ils seront essentiellement concentrés le long de la rue de l’usine, sur les bords de l’Orne.

La rue de l’usine sera requalifiée en boulevard urbain.

LES ANCIENS 

BÂTIMENT LOCOTRACTEUR

& MAGASIN GÉNÉRAL


Bâtiments emblématiques du site, une étude a été réalisée en partenariat avec l’EPFL afin d’évaluer leurs potentialités de reconversion. Il s’est agi d’en identifier les futures vocations possibles tout en étudiant précisément les coûts de réhabilitation.

Etant donné l’immensité des bâtiments plusieurs activités et usages pourraient cohabiter au sein d’une « Halle multifonctions » : restaurant / cantine, halle de marché, supermarché coopératif, laboratoire de transformation, conserverie, ferme urbaine de production hors sol,  expositions temporaires,  activités culturelles, sport indoor, salles de répétition, showroom agricole, studio de cinéma…

ATELIER LOCOTRACTEUR

  • Ancien atelier mécanique puis atelier locotracteur
  • 3 halles accolées (dont 2 allemandes – construction fin XIXème – début XXème / et 1 française datant d’après 1918)
  • Superficie : env. 5 000 m² (surface intérieure)

 MAGASIN GÉNÉRAL

  • Situé au pied de la ligne des anciens hauts-fourneaux
  • Ancienne centrale à gaz puis magasin général
  • Construction allemande en plusieurs phases à partir du début du XXème siècle (style néo-médiéval)
  • Superficie : env. 8 000m²

CRÉATION D’UN PÔLE ENVIRONNEMENT

Le déplacement de la déchèterie de Moulin Neuf vers l’intérieur du site donne l’opportunité de repenser la notion de déchet => ressource (valorisation)

Intégrer le réemploi : ressourcerie, friperie, repair café, sensibilisation…

Construire un nouveau modèle, vers un territoire Zéro déchet